Charte

 

 

  • Respecter le silence. Éviter de parler fort et de parler inutilement.

  • Garder le silence total pendant le combat ; ne jamais discuter un point.

  • Pendant l’entraînement, ne jamais donner son avis sans y être invité.

  • Ne pas parler sauf éventuellement pour corriger.

  • Ne pas corriger qui que ce soit sans que le professeur n’en n’ait fait la demande.

  • Dans le travail d’étude, le moins gradé commence toujours par servir.

  • Sur le tatami, se déplacer, parler, agir et saluer toujours conformément aux qualités du Karatedo : vif, intense, direct et bienveillant.

  • Éviter en début et en fin de cours d’avoir des attitudes ordinaires (assis avachi, les pieds écartés ou les jambes étalées)

  • Commencer toujours un exercice en utilisant le kiai pour affirmer sa volonté de travailler, pour laisser surgir naturellement le mouvement.

  • En fin des exercices d’endurance, s’efforcer de monter l’intensité pourexprimer sa détermination et sa ténacité.

  • En l’absence du professeur, c’est le Sempaï le plus ancien qui veille à tout dans le dojo.

  • Maintenir activement le respect du grade et l’ordre naturel de la hiérarchie.

  • Pour changer de partenaire, éviter de choisir : prendre au « hasard ».

  • Ne s’arrêter de travailler que sur la demande du professeur.

  • Réagir spontanément et rapidement pour commencer et pour finir un travail (attention à l’inertie du groupe).

  • Dans les épreuves de passation de degré, ne pas solliciter un grade qu’on ne mérite pas et ne pas manquer de courage en refusant de présenter le grade qui correspond à notre niveau. Seulement dans le doute, demander conseil au professeur ou aux Sempaï.